Dog Photos

L'hygiène de vie d'un chien

De plus en plus de foyers de par le monde ont des animaux de compagnie chez eux. Les enfants en avoir pour les câliner ou prendre soin d'eux. Dans le cas du chien, ils le considèrent comme le compagnon idéal. Toutefois, adopter un chien ne représente pas seulement une partie de plaisir. Un chien, par exemple, doit suivre une hygiène de vie stricte pour sa santé et celle de ses maîtres.

Pourquoi adopter une bonne hygiène de vie chez un chien ?

Le chien est certainement l’animal de compagnie par excellence. Afin de bien vivre à ses cotés, il faut adopter certaines habitudes quotidiennes relatives à une bonne hygiène de vie. Ces habitudes que l'on doit prendre sont en plus une sensibilisation visant à lutter contre les transmissions des maladies provenant de ces animaux. Ces maladies sont dangereuses pour notre santé.

Nettoyer la panière du chien

En tant que propriétaire d’un chien, pensez à bien nettoyer sa panière. Cela empêche la propagation des œufs et des larves via le poil des chiens. Ces œufs et larves sont porteurs de maladies pouvant contaminer toute votre maison. Le propriétaire d'un chien doit également se munir d'un petit sac lorsqu'il promène son compagnon à quatre pattes. Cela lui servira à ramasser ses crottes. Ce qu'il faut savoir, quand on décide de prendre un chien, c'est qu'il y a une loi interdisant les crottes de chiens sur les voies publiques. Elles sont également interdites sur les espaces verts publics ainsi que les trottoirs et les espaces de jeux publics pour enfants. N'oubliez pas non plus de toujours nettoyer régulièrement la gamelle de votre chien. Cela l’empêchera d’ingérer des microbes nocifs en même temps que son repas. 

Les gestes à éviter

Evitez de caresser votre chien avant de manger. Ses poils peuvent être porteurs de microbes pathogènes. Dans le cas contraire, rincez bien vos mains avant de manger. Il est aussi primordial de ne pas partager ses jouets avec son chien car cela pourrait nous faire attraper une maladie. 

Pourquoi vermifuger son chien ?

La bonne hygiène de vie de votre chien passe aussi essentiellement par la vermifugation. Cette méthode n'est pas très pratiquée en France alors qu’elle prévient contre la zoonose parasitaire. On conseille la vermifugation car dès sa naissance ou son sevrage, un chiot peut être contaminé par sa mère. 

Le toilettage du chien

Le toilettage du chien dépend de sa race. En général, il ne faut pas faire prendre de bain à votre chien plus d’une fois par mois. Si votre chien a des poils longs, pensez à les faire tondre à chaque changement de saison. Quant au brossage de dents, il se fait à raison de deux à trois fois par semaine. Utilisez une brosse à dents et un dentifrice faits pour cela. Vous pouvez prendre conseil auprès de votre vétérinaire pour connaître les produits adéquats. Le toilettage passe aussi par le brossage du pelage de votre chien. Brossez-le quotidiennement et vérifiez que votre animal n’a ni tiques ni éruptions ou irritations de la peau. 

Les problèmes de santé du chien

Tout comme les humains, les animaux de compagnie ne sont pas naturellement immunisés contre les maladies. Si vous avez un chien, sachez qu'il peut être atteint d'une maladie propre a son espèce ainsi que d’affections touchant l'homme. Il existe des problèmes de santé fréquents chez les chiens.

Les maladies de la peau

Les chiens, tout comme les humains, peuvent avoir trop de sébum sur leur peau. Il s’agit de la séborrhée qui se manifeste par une sécheresse de la peau et une odeur désagréable émanant de celle-ci. Un chien peut aussi souffrir d’allergies aux matières naturelles comme synthétiques. Il peut souffrir de tumeurs de la peau caractérisées par l’apparition de nodules, de plaques ou d’excroissances sur celle-ci. 

La dermatite humide aigue

Votre chien peut également être atteint de dermatite humide aigue. Elle commence généralement par une petite égratignure ou une petite irritation, voire même une piqure d'insecte. Elle peut empirer quand le chien se mettra à gratter la zone. Les vraies causes de cette maladie sont soit un mauvais toilettage, soit une réaction allergique. Quelque chose dans l'environnement de votre chien peut aussi en être à l’origine. 

La diarrhée

Votre animal n’est jamais à l’abri de la diarrhée canine. Si jamais cette maladie ne disparait pas rapidement, si les symptômes s'éternisent et que d'autres font leur apparition, votre chien est alors gravement malade. Peut-être ne s’agit-il pas seulement d’une simple diarrhée, mais d’une infection virale ou d’une intoxication alimentaire. 

La rage

Elle représente une des maladies les plus effrayantes chez les chiens. De plus, elle peut se transmettre à l’homme. C’est pour cette raison qu’il est primordial de vacciner votre chien annuellement. Lorsqu’un chien a la rage, il a de la fièvre et présente un excès de salive. Il peut devenir particulièrement agressif ou craintif. Dans tous les cas, il est préférable de ne pas s’en approcher au risque d’être contaminé. 

Les infections de l’oreille

Votre chien peut aussi être atteint d'une infection des oreilles. On la reconnaît grâce à une inclination ou un secouement fréquent de la tête du chien. Le fait qu’il se gratte excessivement l'oreille en est aussi un signe. Pour vous en assurer, il suffit que vous regardiez s'il y a des gonflements ou des rougeurs au niveau de ses oreilles. Sachez qu'une infection de l'oreille est fréquente chez les chiens, surtout chez ceux qui ont des oreilles molles. 

Les vomissements

Les animaux ont tendance à vomir  lorsqu’ils mangent quelque chose qu'ils ne supportent pas. Si jamais votre chien vomit très fréquemment, pensez à chercher d'autres signes pouvant prouver qu’il est malade. Vérifiez s'il a des changements de comportement, s'il y a du sang dans son vomi ou s'il a de la diarrhée.

Les puces

Les puces peuvent également représenter un problème de santé pour le chien. Il est facile d’en reconnaître les symptômes car votre chien n'arrête pas de se gratter, de se lécher ou encore de se mordre excessivement. Si aucun traitement n'est appliqué au chien, on peut remarquer une perte de fourrure et des signes d'irritation si l'infestation des puces dure trop longtemps. 

Catégories

Auteurs